L'UE et la Corée du Sud octroient 8,3 millions d'euros au projet ResponDrone pour l'application de flottes de drones à la lutte contre les catastrophes naturelles

Le nouveau projet international mettra au point une solution novatrice de gestion des situations d’urgence à base de drones pour réagir plus rapidement, plus efficacement et plus rationnellement aux catastrophes.

Madrid, Espagne, 20 mai 2019 – L’Union européenne (UE) et le gouvernement sud-coréen ont accordé 8,3 millions d’euros au consortium international ResponDrone, composé de 20 partenaires de 12 pays, pour développer et appliquer une vision commune dans les situations d’urgence, en fournissant des services d’acquisition d’information et de communication essentiels aux primo-intervenants.

Ce projet d’une durée de trois ans vise à mettre au point une solution intégrée permettant aux primo-intervenants d’améliorer leur capacité d’évaluation de la situation ainsi que leur propre protection. Il s’agira, entre autres moyens, d’intégrer une flotte de drones, pouvant être pilotés par un seul pilote, lors de multiples missions synchronisées avec comme objectif d’améliorer la capacité d’évaluation de la situation tactique et opérationnelle et la protection des unités engagées.

Le projet a reçu 8 millions d’euros de l’UE dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 et 300.000 euros supplémentaires du gouvernement Sud-Coréen.

Le système ResponDrone simplifiera et accélérera l’évaluation des situations, le partage de l’information, la prise de décision et la gestion des opérations de secours. De plus, il fournira des informations de haute qualité à tout centre de commandement impliqué grâce à un système Web intelligent et accessible qui peut être exploité à partir de tout site distant. En outre, il servira de relais aérien de réseau de communications, à la demande, pour permettre aux personnes au sol de communiquer avec le(s) centre(s) de commandement, en cas d’effondrement de la couverture cellulaire.

“En utilisant le système innovant ResponDrone, les équipes d’intervention d’urgence seront en mesure d’intervenir plus rapidement, plus efficacement en cas d’urgence ou de catastrophe et de sauver ainsi plus de vies “, a déclaré Max Friedrich, responsable du projet ResponDrone au Centre aérospatial allemand (DLR). “La flotte de drones fournira des capacités renforcées pour soutenir les missions de reconnaissance, les opérations de recherche et de sauvetage, ainsi que la lutte contre les incendies de forêt ou les inondations.”

Plus de 200 personnes ont été tuées du fait des catastrophes naturelles en 2017, rien qu’en Europe. Au-delà des pertes en vies humaines, les catastrophes naturelles ont également un impact économique grave. Depuis 1980, les États membres de l’UE ont perdu plus de 360 milliards d’euros en raison de phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes.

Le déploiement du système ResponDrone est très simple. Chaque flotte de drones sera pilotée par un seul pilote, au lieu de prévoir un pilote par machine. Afin d’assurer une mise en œuvre et une adoption sans faille par les organismes de secours, ResponDrone sera entièrement intégré aux processus et procédures actuels des organismes de secours nationaux ou régionaux.

ResponDrone augmentera l’efficacité et l’efficience des opérations de protection civile en optimisant le temps de mission total du primo-intervenant, son coût et son impact opérationnel.

Le projet ResponDrone tiendra sa conférence d’ouverture à Madrid, Espagne, du 20 au 22 mai 2019.

Close Menu